En quelques mots !

En regroupant 3 groupes de 5 adultes de pays différents, de cultures différentes, de niveaux éducatifs différents, parlant des langues différentes…. En un même lieu, pour travailler et apprendre ensemble sur 3 thèmes pendant 10 jours par mobilité dans le cadre d’un projet personnel pré-identifié, notre projet se veut unique et totalement centré sur l’apprenant. 

Ce projet est innovant car il favorise l’autonomie de la personne, en créant plus de richesses que dans le cadre d’un parcours de formations non-formelles pour assurer une meilleure employabilité.Grâce aux formations-mobilité sur les thèmes suivants : la gestion de projet orienté vers les résultats, la connaissance linguistique, Valorisation Identitaire et Professionnelle (VIP), la sécurisation informatique, le tourisme responsable et écologique, les apprenants seront valorisés.

Des critères majeurs d’insertion économique et sociale feront germer une sensation de bien-être, renforceront l’intégration, la confiance en soi, la cohésion sociale en optimisant les chances de succès des apprenants dans leur parcours ciblé.

De plus, la collaboration entre les divers acteurs favorisera le rapprochement grâce au suivi et à l’évaluation proposés par ce projet.

La mobilité des apprenants sera mise en lumière par la découverte des modes de faire d’ailleurs, l’acquisition de compétences, l’élargissement des aptitudes et le partage collectif sur un territoire plus large.

Le modèle innovant de ce projet réside dans la complémentarité des actions : mobilité, renforcement des capacités e-technologie seront un atout majeur pour sa duplication dans d’autres pays.

L’Espace Numérique Partagé (ENP) aura un rôle clé pendant toutes les phases du projet. Lieu de partage des supports pédagogiques, il sera accessible gratuitement à tous (individus, associations,institutions et société civile). Il favorisera le suivi du projet dans la phase post-formation.

Tous les contacts du réseau des organismes partenaires y seront renseignés et accessible à tous les apprenants et au public.

Les BF pourront l’exploiter dans leurs démarches d’insertion économique et de création d’activités, et ils y partageront leurs expériences post-formation, en plus d’un suivi personnalisé de leur projet.

L’heure est aujourd’hui à la formation et à la valorisation des personnes en difficulté d’insertion, mais cette formation doit être ciblée en fonction des besoins entrepreneuriaux des pays.Dans ce cadre, ce projet du consortium, en produisant des outils innovants et créatifs, envisage d’encourager l’autonomisation des personnes vulnérables et de veiller au « bien-être social inclusif » tout en dégageant des bénéfices évidents pour la société d’accueil et le pays d’origine.

Il semble que la persévérance dans les activités de promotion de l’égalité des chances soit cruciale pour « faire société ensemble », une société qui permette d’attribuer une place digne à chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *